Aline Gheysens

Publications

Le jardin comme dispositif de vision du temps
Aline Gheysens, octobre 2012

Projets de Paysage.
Revue scientifique sur la conception et l’aménagement de l’espace


 

Actualités

Promenade dans un papier peint
Échange avec les artistes Didier Rittener et Véronique Portal. A l’occasion de l’exposition La légère élévation de Didier Rittener

Samedi 15 novembre, 15h
L’Onde Théâtre Centre d’art
8 bis av Louis Breguet / 78140 Vélizy-Villacoublay
http://www.londe.fr/

Aline Gheysens est née en Belgique en 1982 et vit à Paris. Après ses études à l’École de Recherche Graphique (Bruxelles, 2004-2009), elle a migré à l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.
En 2012, elle a reçu la Bourse Michel Baridon de Fondation des Parcs et Jardins de France pour son travail sur La Petite Escalère.

« La Petite Escalère appartient à cette espèce de jardins dont on sent à la première approche que leur singularité réside dans des entrelacs obscurs qu’ils forment avec la vie de leurs créateurs. Ces “autobiographies paysagères”, regorgeant de citations discrètes à des pays, œuvres, êtres ou formes architecturales aimés, apparaissent sporadiquement dans l’histoire des jardins. Ce qui est moins attendu, et qui rend l’étude de La Petite Escalère particulièrement palpitante, est que l’avènement progressif de ce jardin de sculptures ait coïncidé, pour l’un de ses créateurs, avec l’avènement d’une œuvre littéraire elle-même fortement teintée de références autobiographiques. Jardin et écriture participeraient-ils en fait d’un seul et même dispositif à deux versants ? Suivraient-ils une logique de complémentarité ? » 
Aline Gheysens