Portes Ouvertes à La Petite Escalère, octobre 2016. Photo (c) Barbara Fecchio.

Porte Ouvertes
Octobre 2016

Portes ouvertes - Octobre 2016
Inscrivez-vous!

Pour visiter le jardin et/ou assister à l’un de ces événements, une inscription préalable, dans la limite des places disponibles, est nécessaire. Merci de bien vouloir nous envoyer un e-mail à contact@lpe-jardin.org et en nous indiquant vos noms, prénoms (ainsi que ceux des personnes qui vous accompagnent, groupes inférieurs à 8 personnes), la date de votre visite et/ou l’événement auquel vous aimeriez assister. Nous vous renverrons une confirmation avec les informations concernant votre venue.
Nous vous remercions par avance de votre coopération.

Les prochaines portes ouvertes du jardin et de la collection de La Petite Escalère auront lieu les 8 et 9 octobre 2016. À cette occasion, nous vous proposons plusieurs événements :

Pendant tout le weekend
Garage de LPE
Deux films de Julie Chaffort

La barque silencieuse (France – 32 min – France), produite par POLLEN, artistes en résidence, Monflanquin, et un film réalisé lors de sa résidence au printemps 2016 à La Petite Escalère.

Samedi 8 octobre | 16h – COMPLET
« Le jardin soigne le jardinier qui soigne ses plantes »
Marco Martella
Rencontre avec Aline Gheysens

La Petite Escalère accueille l’historien des jardins Marco Martella pour une rencontre avec l’artiste et chercheuse Aline Gheysens autour du dernier numéro de la revue Jardins, consacrée au soin.
Marco Martella est historien des jardins et écrivain. Il dirige, pour les Éditions du Sandre, la revue Jardins, une publication annuelle et thématique qui se propose d’explorer le jardin sous un angle existentiel, philosophique et poétique, à laquelle collaborent paysagistes, jardiniers, artistes, poètes, historiens. Les thèmes traités depuis 2010 sont : le genius loci, le réenchantement, le temps, l’ombre, le retrait, le soin. Il est également le traducteur-auteur d’un essai sur l’art des jardins, Le jardin perdu (Jorn de Précy, Actes Sud, 2011) et de Jardins en temps de guerre (Teodor Cerić, Actes Sud, 2014). Il a écrit le texte du film Empreintes d’Hervé Bernard (2015).

Écoutez l’enregistrement de cette rencontre, à retrouver sur notre blog Sculpture Nature :

Dimanche 9 octobre | 15h
Patrice Robin | Des bienfaits du jardinage
Lecture-rencontre avec Jean-Paul Rathier

À l’occasion de la parution de son ouvrage Des bienfaits du jardinage aux éditions P.O.L., l’écrivain Patrice Robin s’entretient avec Jean-Paul Rathier, metteur-en-scène et directeur pédagogique du pôle de compétence « Culture et Santé en Aquitaine ».
Patrice Robin anime des ateliers d’écriture dans le Nord de la France. Il vit à Lille. Il a publié aux éditions P.O.L Une place au milieu du monde (2014), Le Voyage à Blue Gap (2011), Le Commerce du père (2009), Bienvenue au paradis (2006), Matthieu disparaît (2003), Les Muscles (2001).

« En mars 2014, alors que ma mère venait de sombrer dans la démence après huit années d’Alzheimer, j’ai hésité à accepter une résidence dans un hôpital psychiatrique. La commande : recueillir les témoignages des patients pratiquant l’activité jardinage afin d’interroger, dans un ouvrage, son intérêt pour les personnes en grande difficulté. Après avoir visité le centre horticole, rencontré quelques-uns de ses usagers, constaté la proximité de leurs discours et comportements avec ceux de ma mère, j’ai pensé qu’écrire sur eux me permettrait peut-être d’écrire aussi sur elle et ainsi, peut-être, de ralentir notre irrémédiable éloignement.
Des bienfaits du jardinage dit mes allers-retours entre elle et eux, entre sa vie de plus en plus immobile et silencieuse et les leurs, lourdement médicamentées, tassées souvent. Des bienfaits du jardinage dit aussi la mienne, déstabilisée, puis apaisée peu à peu par la beauté du jardin et l’aide que m’ont apportée, sans le savoir, ces hommes et femmes tout au long d’un printemps, d’un été et d’un début d’automne. »    Patrice Robin

Écoutez l’enregistrement de cette rencontre, à retrouver sur notre blog Sculpture Nature :

En partenariat pour ces deux rencontres avec le café-librairie La Galupe, Urt.