Le rucher de La Petite Escalère, 2015. Photo (c) Dominique Palais.

Bestiaire : l’abeille
Inauguration du rucher de LPE
Rencontre avec Pierre Grangé-Praderas

Rencontres - Samedi 30 mai 2015
Inscription préalable nécessaire, dans la limite des places disponibles

Pour vous inscrire et obtenir plus de détails, merci de bien vouloir nous contacter par e-mail à contact@lpe-jardin.org.

« Les abeilles donnent le miel et la cire odorante à l’homme qui les soigne ; mais ce qui vaut peut-être plus que le miel et la cire, c’est qu’elles appellent son attention sur l’allégresse de juin, c’est qu’elles lui font goûter l’harmonie des beaux mois, c’est que tous les évènements où elles se mêlent sont liés aux ciels purs, à la fête des fleurs, aux heures les plus heureuses de l’année. Elles sont l’âme de l’été, l’horloge des minutes d’abondance, l’aile diligente des parfums qui s’élancent, le murmure des clartés qui tressaillent, le chant de l’atmosphère qui s’étire et se repose, et leur vol est le signe visible, la note convaincue et musicale des petites joies innombrables qui naissent de la chaleur et vivent dans la lumière. A qui les a connues, à qui les a aimées, un été sans abeille semble aussi malheureux et aussi imparfait que s’il était sans oiseaux et sans fleurs. »
Maurice Maeterlinck, La vie des abeilles

 

Une journée à la croisée de l’art contemporain et de l’apiculture afin de fêter l’arrivée des abeilles — et avec elles « l’harmonie des beaux mois » — dans le jardin. Cette journée est ainsi l’occasion :

– de découvrir le projet pédagogique de ruches-sculptures pour La Petite Escalère, Bee Creative, développé par les terminales Arts Plastiques du lycée Borda de Dax avec leurs enseignants Anne-Laure Terry et Dominique Palais;
– de rencontrer l’artiste Pierre Grangé-Praderas qui évoquera notamment La Mine, le rucher connecté qu’il a installé en 2014 sur le toit du CAPC à Bordeaux ;
– de découvrir le rucher de la Petite Escalère et de déguster le miel des Landes.

À cette occasion et pour son dernier jour à La Petite Escalère, Mélanie Blaison ouvre son atelier afin de présenter le travail produit dans le cadre de sa résidence.